Larris bouchon

Micro-aventure : randonnée dans les larris de Bouchon

Partez à l'aventure quelques heures et découvrez la beauté et la richesse de nos paysages. 
Programme du jour : découverte des larris de Bouchon ! 

Les larris de Bouchon

 

 

On vous emmène aux larris de Bouchon (nom picard donné aux coteaux calcaires). Cette randonnée présente une grande richesse de milieux alternant parties arides et zones boisées et permet de découvrir de très beaux panoramas sur la Vallée de la Somme. Au fil des saisons, vous pourrez observer l’anémone pulsatile, du thym odorant, de l’origan, des orchidées sauvages,…

Venez parcourir ces reliefs, sur la trace des bergers…

Sac rando 2

Point de départ : rendez-vous à l’église de Bouchon ! Cette dernière, toute en pierre, possède un clocher « à crochets », élément remarquable classé aux Monuments Historiques.

C’est parti ! Nous commençons par descendre la rue, en longeant la mairie et prenons à droite au bout de celle-ci. Après avoir traversé une partie du village, sur notre gauche, nous prenons le chemin  qui grimpe sur la crête. D’ici, on domine le village : admirez cette vue sur l’église !

Nous rattrapons la route et marchons en direction du premier point de vue…  En chemin, nous trouvons un « point d’information » expliquant la gestion du larris mais surtout, nous venons de trouver un spot sympa pour une pause pique-nique… ou juste pour prendre le temps de se rafraîchir après cette belle montée.  Ensuite, nous traversons un petit bois… Là, en contrebas, il s’agit de la partie la plus pentue du larris avec de très beaux panoramas !

A la sortie du bois, on se retrouve sur une parcelle couverte d’origan, le tout, surplombant la vallée ! Vous ne trouvez pas qu’il y a un côté « Petite Maison dans la Prairie » ? Effet « waouh » garanti !

Après cette magnifique découverte, il faut longer la clôture du larris et emprunter le sentier sur la gauche qui descend vers une zone boisée. Le larris est proche. Dès que l’on croise les premiers genévriers, seuls conifères autochtones de la région, nous y sommes !

Un peu plus loin dans le bois, il est nécessaire de franchir un passe-clôture pour entrer dans le larris. Pour cela, il suffit juste de coulisser la poignée sur la gauche (une fois la porte passée, pensez un bien la refermer !).

Suite de nos aventures : nous prenons le sentier qui redescend sur la droite. Attention à la tête ! Certaines branches coupent le chemin : il faut réussir à s’y faufiler !

Une fois arrivés en bas du larris, nous empruntons le chemin de gauche et marchons une centaine de mètres avant d’atteindre un escalier et rattraper la route (Attention : l’escalier n’est pas très visible. De plus, il sera peut-être nécessaire d’enjamber la clôture pour y accéder).

Sur la route, nous continuons à droite et passons sous le tunnel de l’autoroute. Cette dernière peut être un peu bruyante. Tout dépend de la circulation et du sens du vent. Mais en aucun cas, elle vient nuire à la beauté des lieux.

Un nouvel escalier nous mène cette fois au cœur du larris de Villers-sous-Ailly. Au bout du sentier, en lisière de bois, il faut à nouveau franchir un passe-clôture (cela nous rappelle des souvenirs…) pour continuer jusqu’au village de Villers-sous-Ailly en remontant la vallée.

Après avoir traversé la commune, nous prenons la direction de Long en empruntant une route encaissée. Sur le plateau, au beau milieu des champs, admirez ce très beau point de vue sur le larris !

Nous repartons en direction de Bouchon. Sur cette petite route, dos au larris, nous nous retournons et essayons de suivre le chemin parcouru… avant de rattraper la ferme sur notre droite et continuer à travers les cultures.  Au fur et à mesure, nous prenons de la hauteur jusqu’à déboucher, en s’approchant de Long, sur un des plus beaux panoramas offerts sur les étangs et les marais de la Vallée de la Somme ! Rien que ça !

Enfin, nous empruntons une partie du GR123 avant de revenir à notre point de départ sur Bouchon.

Informations pratiques

sur les chemins vallée de somme au fil de l'eau